Parc zoologique du Bois d’Attilly, 500 animaux pour explorer le monde

7Octo. 22
Lu en 2 min.
S'amuser
Férolles-Attilly

Des girafes et des lions, des ours et des bisons… Voilà qui change des chevreuils et des sangliers, des renards et des lapins que l’on observe communément en Seine-et-Marne ! Le parc zoologique du Bois d’Attilly, à Férolles-Attilly (près d‘Ozoir-la-Ferrière), fait découvrir aux petits et aux plus grands les animaux de la savane africaine, de l’ouest américain ou des steppes asiatiques, à seulement 40 minutes de Paris.

C’est en 1966 que les premiers « locataires » se sont installés ici, à deux pas de la Nationale 4. A l’époque, les zoos sont souvent étriqués, parfois installés au cœur des villes. Visionnaires, les propriétaires innovent en aménageant 25 hectares au cœur de la forêt. Ici, pas d’acacias ou de séquoias, mais des chênes centenaires et des hêtres majestueux qui cernent de nombreux plans d’eau, pour que les 500 animaux des cinq continents, représentant une centaine d’espèces de mammifères et d’oiseaux, puissent s’épanouir en toute sérénité.

Récemment repensé, le lieu de découverte et de détente permet d’observer au plus près les animaux à travers quatre zones thématiques où les espèces se mêlent en harmonie, dont une mini-ferme habitée d’ânes et de chèvres naines, de facétieux alpagas et d’amusants moutons de Somalie à la tête noire. Les enfants adorent ! Les ados préfèrent se faire peur avec les tigres et les condors des Andes, les panthères et les hyènes… Au-delà de sa vocation pédagogique, le parc d’Attilly contribue à sensibiliser les publics au respect de la nature, à la biodiversité et aux enjeux de la protection de l’environnement, tout en participant à la conservation d’espèces menacées. Au printemps, les multiples naissances font chavirer les cœurs des plus endurcis !

Seul ou en groupe, en famille ou entre amis, chacun peut explorer le parc à son rythme, prendre le temps d’observer les chameaux ou les suricates, avec quelques rendez-vous à ne pas manquer comme les goûters (gloutons !) des hippopotames, des chimpanzés ou des loups. La visite devient instructive lorsqu’elle est accompagnée par un soigneur (à partir de dix personnes) qui partage sa passion à coup d’anecdotes. Les plus jeunes peuvent même organiser leur anniversaire au milieu des animaux. Quant à ceux qui se rêvent en Indiana Jones, ils opteront pour une immersion totale avec la formule « soigneur d’un jour » qui permet de participer aux tâches quotidiennes. De quoi susciter des vocations…

Abonnez-vous à la newsletter

Une dose d’inspiration une fois par mois dans votre boîte mail

S'abonner

femme-parc