Nathanaël Minin

Jeune créatif déterminé
C’est la forêt de Fontainebleau qui m’a inspiré "Chœur de Bois".

Qui a dit que le talent s’acquiert avec l’âge ? En tous les cas, notre rencontre avec Nathanaël nous a prouvé le contraire !

Nous vous présentons un jeune étudiant et entrepreneur de 17 ans qui souhaite faire de sa passion du bois un investissement à long terme.

Nathanaël est né à Fontainebleau et scolarisé dans la ville impériale depuis toujours. Aujourd’hui en terminale au lycée Saint Aspais, la proximité avec la nature et le massif forestier de Fontainebleau, entre autres, a fait naître en lui dès l’âge de 12 ans, la passion de la sculpture sur bois.

En parfait autodidacte, il se renseigne sur les techniques auprès d’artisans locaux mais également en étudiant avec des livres et des vidéos sur internet. Il se découvre alors un véritable talent pour le façonnage et la sculpture du bois.

C’est ainsi que « Chœur de Bois » est né… en juin 2022.

D’où vous est venu l’idée de « Chœur de Bois » ?

« C’est parti d’un jeu de mots car pour moi le bois a une certaine résonnance, une musicalité. C’est une matière noble que j’affectionne tout particulièrement et je dois dire qu’avec la forêt de Fontainebleau autour de moi ça me semblait comme une évidence. Et pour ce qui concerne l’idée de fabrication de stylos, je voulais une harmonie entre le bois et son usage et quoi de plus beau que l’écriture. »

Quels sont donc les produits que vous fabriquez ?

« Je façonne des stylos à bille et des stylos à plume, je me suis équipé de matériel, tout est fabriqué manuellement. En ce qui concerne le mécanisme, je me fournis chez un fabriquant français spécialisé dans les produits de haute qualité puisqu’il travaille avec des matières nobles comme le rhodium et l’or. Ensuite j’assemble moi-même le stylo. »

Et pour la matière première, le bois, où vous fournissez-vous ?

« Le bois vient de la forêt de Fontainebleau, principalement chêne et bouleau, c’est du bois déjà coupé et au sol mais qui est encore utilisable. Pour le moment j’ai l’autorisation du responsable territorial de la forêt de Fontainebleau mais j’espère conventionner avec l’ONF, nous sommes en pourparlers et les discussions devraient reprendre en septembre. »

Quelle est la cadence de fabrication des stylos ?

« En période scolaire j’arrive à fabriquer environ une vingtaine de stylos par mois, après c’est à la demande. »

Avez-vous déjà des partenaires, des clients ?

« Je souhaiterais développer une nouvelle collection et j’ai fait des propositions au château de Fontainebleau pour des créations personnalisées. Par ailleurs, je suis également en relation avec la mairie de Fontainebleau pour réaliser des créations sur des événements ponctuels. »

Vous êtes un natif de Seine-et-Marne alors quel est votre rapport avec ce territoire, comment vous le voyez ?

« Avec la proximité de la nature et en particulier la forêt, je trouve que la Seine-et-Marne est très inspirante, j’adore l’endroit où je vis. »

Il y a des endroits que vous affectionner plus que d’autres ?

« J’aime son patrimoine, ses châteaux que j’ai bien entendu visités, sinon je cours souvent en forêt et je dois dire que celle de Fontainebleau est vraiment exceptionnelle. »

Il ne reste plus qu’à vous demander comment vous voyez l’avenir de votre entreprise, de quoi auriez-vous besoin pour la développer ?

« Je souhaiterais bien sûr que mon activité soit pérenne mais pour le moment en termes de fabrication je ne pourrai pas l’augmenter. D’autant plus que je souhaite continuer mes études après le BAC et avant tout je veux que cela reste une passion, je veux consacrer mon temps libre à ma créativité. »

On aime dénicher des pépites et la Seine-et-Marne en regorge alors si vous souhaitez en savoir plus sur les créations de Nathanaël c’est par ici !

Où retrouver notre nouvel ambassadeur Nathanaël Minin ?

Découvrez leurs témoignages

Lire plus de témoignages