Le Parc des Félins ou Terre de Singes ? Et pourquoi pas les deux !

3Octo. 22
Lu en 2 min.
S'amuser
Lumigny-Nesles-Ormeaux

En plein cœur de la Brie seine-et-marnaise, le Parc des Félins et Terre de Singes, regroupés sous l’appellation « parcs zoologiques Lumigny », vous feront vivre une expérience unique, le temps d’une journée forte en sensations !

Situés l’un en face de l’autre, les deux parcs offrent deux univers très différents et complémentaires. Le premier abrite vingt-six espèces de félins sur les trente-six encore en vie dans le monde. En tout ce sont plus de 160 félins qui vivent ici ! De l’Europe à l’Asie, en passant par l’Amérique et l’Afrique, vous serez surpris pas les tigres blancs et pourrez admirer la grâce des panthères des neiges, des ocelots ou des lynx de Sibérie.

Au centre du parc, l’île des lémuriens vous invite à découvrir plus de soixante de ces petits primates évoluant en totale liberté. Partez à leur rencontre et assistez à leur goûter, vous y passerez un moment inoubliable !

N’oubliez pas également de passer faire un tour à la Ferme de Babette, qui abrite, dans un enclos accessible à tous, des chèvres et autres animaux domestiques qui se laissent caresser. Plaisir garanti pour les plus petits !

Pour découvrir le parc, cinq circuits pédestres sont proposés aux visiteurs ainsi qu’une visite commentée en train à bord du Trans’Félins qui offre un autre angle de vue sur les pensionnaires.

Maintenant que vous êtes sur place, il serait dommage de ne pas aller visiter Terre des Singes, qui se situe à quelques centaines de mètres du Parc des Félins. Vous ne serez pas déçus !

Le parc promet également un moment hors du commun à travers quatre expériences de visite uniques en leur genre : progresser au milieu de plus de cinquante macaques évoluant en toute liberté, rencontrer des singes du Nouveau Monde (capucins à poitrine jaune, hurleurs noirs, saïmiris du Pérou…) et quelques primates asiatiques, observer tamarins et ouistitis, ces petits singes d’Amérique du Sud très espiègles, ou encore entrer dans l’immense volière abritant aras, perruches et amazones volant librement.

Pour mieux connaître et comprendre tous ces pensionnaires, vous pourrez croiser tout au long de votre visite des soigneurs/animateurs qui, plusieurs fois par jour, proposent d’assister à leurs repas.

Bon à savoir : Les deux parcs zoologiques disposent de vastes enclos naturels avec une végétation et un aménagement permettant l’expression des comportements naturels des animaux. Ici pas de béton, ni de barreaux en acier mais des arbres, des branches, des promontoires, des points d’eau, des cachettes et des abris. Les parcs offrent à leurs pensionnaires parmi les meilleures conditions de captivité au monde.

Abonnez-vous à la newsletter

Une dose d’inspiration une fois par mois dans votre boîte mail

S'abonner

femme-parc