Couteliers de Fontainebleau, à la rencontre d‘artisans passionnés

20Octo. 22
Lu en 2 min.
Apprendre
La Genevraye

Tout petit déjà, Yann Nominé et Renaud Dumarçay étaient passionnés par les couteaux, le scintillement de leurs lames et la beauté de leurs manches. De cette passion, ils ont décidé d’en faire leur métier. Ensemble, ils ont créé les Couteliers de Fontainebleau, une entreprise artisanale cachée dans le hameau de Cugny (commune de La Genevraye), à une dizaine de kilomètres de Fontainebleau. Yann a fait ses armes à Thiers et Laguiole, deux hauts lieux de la coutellerie française. Renaud était opérateur projectionniste. Contraint de changer de métier avec l’arrivée du numérique, il a rejoint Yann qui l’a formé sur le tas. Aujourd’hui, les deux jeunes hommes ont à cœur de partager leur passion et leur goût du travail soigné, de démontrer qu’en Seine-et-Marne également, on peut fabriquer des couteaux de qualité.

Dans leur atelier, Yann et Renaud façonnent plusieurs centaines de couteaux par an, en y insufflant une touche locale. Si l’acier qui sert à fabriquer les lames est acheté dans d’autres régions, ils utilisent pour l’essentiel des matériaux d’Île-de-France pour les manches. Il est vrai que la forêt de Fontainebleau est une inépuisable ressource naturelle. Hêtres et chênes ajoutent l’indispensable supplément d’âme locale aux couteaux et font leur particularité. Les loupes d’arbres, ces étranges excroissances sur certains troncs liées à une blessure ou à un champignon, font également leur bonheur. Elles donnent au bois un veinage particulier qui ajoute à sa beauté. Enfin, ils utilisent les bois osseux que les cerfs perdent à la fin de l’hiver et se ramassent dans les sous-bois.

Fort de leur ancrage régional, Yann et Renaud ont créé deux modèles iconiques. Le Fontainebleau est un couteau à cran dont la forme arrière s’inspire de la fleur de lys. Avec sa lame de 11 cm et son manche en bois de cerf ou corne de bélier (il se décline également avec un manche en bois), il fait son effet sur une table. Plus petit et inspiré par le monde de la varappe, le Grimpeur est le compagnon des randonneurs, pour un pique-nique ou la cueillette des champignons. Les deux modèles (et les autres) s’achètent à l’atelier ou sur le site internet des Couteliers de Fontainebleau. L’entreprise dévoile ses secrets de fabrication aux visiteurs tous les mercredis et samedis, de 14h à 18h, sur rendez-vous. On peut également y apporter de vieux couteaux à affûter ou restaurer. Les plus passionnés peuvent même y faire un stage, avec le plaisir de repartir avec son propre couteau…

Abonnez-vous à la newsletter

Une dose d’inspiration une fois par mois dans votre boîte mail

S'abonner

femme-parc