Canards, moutons et cochons font le show au Parc Hi-Han

19Octo. 22
Lu en 2 min.
Apprendre
Roissy-en-Brie

« Dis maman, c’est quoi ce gros oiseau qui fait le beau avec ses plumes ? ». Habitué des parcs animaliers, le petit Théo est incollable sur les lions et les girafes, même s’il n’a que huit ans. Mais il n’a encore jamais vu un tel animal. Alors qu’elle n’est pas sa surprise quand sa maman lui explique qu’il s’agit d’un dindon, élevé dans les basses-cours de France.

Le grassouillet gallinacé qui glougloute bruyamment est l’un des hôtes du parc Hi-Han. Installé à Roissy-en-Brie depuis 1996, en bordure de la forêt d’Ermenonville, il est tout autant une ferme éducative qu’un parc animalier. Ici, pas d’antilope ou de rhinocéros, mais des animaux bien de chez nous : des poules et des canards, des poneys et des ânes, des moutons et des cochons, présentés dans différentes races. Si nos chères têtes blondes ont parfois l’occasion de les voir « en vrai » lors du salon de l’agriculture, ils ont rarement l’occasion de les approcher d’aussi près, dans leur environnement naturel.

Conçu et réalisé par les élus du conseil municipal des enfants et adolescents de la commune et géré par l’association Hi-Han, le lieu de vie a pour objectif de mettre les enfants dans des situations vraies et concrètes, en contact avec les animaux mais également les végétaux cultivés dans le potager. Car si Théo n’avait encore jamais vu de dindon, il ne sait pas non plus comment poussent les tomates et les pommes de terre dont il raffole !

Aujourd’hui, il va découvrir les principes fondamentaux de la vie animale et végétale, prendre conscience des règles de la vie en commun et de ses dangers… Et même apprendre Chez Dédé, un nouveau coin livre et ludique pour les enfants. Bref, une vraie leçon de vie ! Il va aussi pouvoir éveiller ses sens car au parc Hi-Han, tout est permis, ou presque. Chacun peut approcher et toucher les pensionnaires, les nourrir aussi (sauf les cochons !) à condition de ne pas leur donner du pain mais la nourriture fournie sur place.

Ouvert toute l’année, le parc Hi-Han est encore plus beau lors des trois journées festives (chasse aux œufs à Pâques, chasse aux monstres pour Halloween…) organisées chaque année par les bénévoles, afin de financer les travaux d’entretien. Jeux et animations animent ces journées et des stands gourmands vendent gâteaux et crêpes. Chaque samedi matin, l’association propose également aux enfants d’organiser leur anniversaire dans le parc pour devenir apprenti-fermier. Après une heure encadrée par un animateur, place à un pique-nique avec les copains et copines. Trop bien !

Bonnes adresses

Abonnez-vous à la newsletter

Une dose d’inspiration une fois par mois dans votre boîte mail

S'abonner

femme-parc