Vaux-le-Vicomte célèbre Molière pour Noël

18Nove. 22
Lu en 2 min.
S'amuser
Maincy

Depuis les fastueuses fêtes que Nicolas Fouquet y organisait, Vaux-Le-Vicomte a toujours été dans la lumière. Cet hiver, à l’occasion de la 17ème édition de Vaux-le-Vicomte en Fête, le château brille de mille-feux et se transforme en Palais des Arts pour célébrer les 400 ans de la naissance de Molière. Du 19 novembre au 31 décembre, les cours et les communs, le château et son jardin à la française entraînent petits et grands dans un parcours féérique ponctué d’animations, sur les traces du comédien dramaturge.

Au son des airs de Lully, les visiteurs sont transportés dans l’univers de Molière dès le Musée des équipages transformé pour l’occasion en « entrée des artistes », à coup de costumes, décors et automates. La magie de Noël se poursuit avec l’allée de sapins qui mène au château habillé de lumières, et dont chaque pièce invite à remonter le temps jusqu’au XVIIème siècle. Des automates figurant Molière et Nicolas Fouquet animent la grande chambre carrée et dans le salon d’Hercule, Arlequin trône dans un décor de sapins où sont suspendus des masques en sucre. Plus loin, le cabinet du roi accueille une crèche remplie d’écureuils.

Tout au long de la visite, les gourmands sont à leur aise. Un buste en chocolat de 70 cm représentant Molière, réalisé par le talentueux maître-chocolatier Jean-Luc Decluzeau, se déguste des yeux dans le cabinet des jeux et dans la salle des buffets, chacun est invité à la table de Molière, dressée comme il y a 400 ans lorsque l’art de recevoir à la française faisait saliver toutes les têtes couronnées d’Europe. La visite se termine dans le sous-sol avec la reconstitution du souper-collation servi lors de la célèbre fête du 17 août 1661 organisée pour éblouir Louis XIV, où les mets salés et sucrés s’entremêlent avec délice. Mieux qu’un repas de Noël !

Chef d’orchestre de ce dîner, François Vatel se donna la mort dix ans plus tard à Chantilly, parce que sa commande de poissons n’était pas arrivée à l’heure. La tragédie aurait pu inspirer Molière, dont les pièces sont réinventées lors cette édition 2022 de Vaux-le-Vicomte en Fête. La Compagnie des Arlequins joue le spectacle « Les Noëlières » durant lequel les enfants sont invités à découvrir les classiques du dramaturge, un lumineux jeu de piste est organisé dans le jardin avant que les visiteurs ne perdent la tête dans le grand salon. Projeté sur les 1000 m2 de murs et la coupole, un mapping à 360° les fait tournoyer dans une folle réinterprétation du Bourgeois Gentilhomme. Molière n’a jamais été aussi moderne.

Abonnez-vous à la newsletter

Une dose d’inspiration une fois par mois dans votre boîte mail

S'abonner

femme-parc